Soutenez le soulèvement des femmes en Iran contre 40 ans du hijab obligatoire ! Luttez contre l’oppression et la patriarchie dans le monde entier !

52776046_1165586146937005_2591265722294337536_n.jpgDes militantes clandestines en Iran ont demandé la solidarité internationale dans la lutte des femmes contre le port obligatoire du hijab. Cet appel important est soutenu par des ouvriers révolutionnaires iraniens, des artistes, des enseignants et des étudiants. Cette année marque le 40e anniversaire du soulèvement des femmes iraniennes contre le décret du régime islamique imposant le port du hijab aux femmes. Ce «décret du hijab» a inauguré l’ascension au pouvoir d’un régime théocratique fasciste en Iran. L’État islamique a adopté la loi charia qui régit tous les aspects de la vie privée et publique, y compris l’âge du mariage, la garde des enfants, la succession, l’accès à l’éducation et à l’emploi, les voyages et la sexualité. Bref, le corps et les droits des femmes étaient sous le contrôle du régime impitoyable et violent de la charia.

Les femmes ont organisé une révolte pendant six jours contre le hijab obligatoire et ont suscité des inquiétudes à travers le pays quant au caractère patriarcal et réactionnaire du nouveau régime. Elles déclaraient : «Nous n’avons pas fait la révolution pour revenir en arrière!». L’État islamique a utilisé son appareil de propagande populiste misogyne contre les femmes rebelles et a qualifié leur résistance d’«occidentale» ! Les femmes lui répliquaient avec le cri puissant, «La libération de la femme est universelle! Ni “occidentale” ni “orientale!”

Depuis 40 ans, des dizaines de milliers de femmes ont été arrêtées, emprisonnées, torturées, battues et harcelées pour avoir résisté au port obligatoire du hijab. Aujourd’hui, il est très important de noter que les femmes iraniennes disent: « Notre lutte contre le hijab obligatoire est une lutte contre toutes les formes d’oppression et le patriarcat dans le monde entier ».

En effet, les femmes sont opprimées dans le monde entier, même si les formes de cette oppression peuvent varier en fonction des rapports sociaux différents de domination en jeu. Quels que soient les privilèges dont bénéficient les femmes (et les gens en général) dans les pays occidentaux du fait que ces pays se situent au sommet de la chaîne alimentaire impérialiste, les femmes partout ont besoin d’émancipation! Par exemple, la violence envers les femmes en Allemagne ne se limite pas aux cas individuels atroces qui font la une des journaux. Des millions de femmes et d’enfants sont confrontés à la violence patriarcale qui jette un voile noir sur leurs vies et détruit leurs âmes –chaque jour, chaque heure, chaque minute. En moyenne, trois femmes sont assassinées par leurs ex-partenaires chaque semaine! Chaque jour, environ 1,2 million d’hommes achètent des «services sexuels». L’industrie mondiale du sexe vaut des milliards d’euros. Le fait que de larges pans de la population ne soient guère offensés par tout cela et qu’aucun parti bourgeois ne tente même pas d’apporter des changements importants à cette situation révèle à quel point cette société se caractérise par des relations patriarcales, ce qui représente une condamnation sans détours du système impérialiste capitaliste au pouvoir!

Dans de nombreux pays d’Europe (et ailleurs), des représentants bourgeois établis de l’ordre existant se disputent avec des forces fascistes croissantes pour trouver la « bonne » réponse à la crise de gouvernance que les deux côtés représentent et cherchent à préserver. Le renforcement de forces telles que l’AfD est en partie une réaction aux changements intervenus au cours des dernières décennies concernant le rôle des femmes  et sont vus comme une menace aux privilèges et au statut «naturels» des hommes. Sous le signe de la lutte contre une «idéologie de genre», toute remise en question des rôles de genre traditionnels est attaquée (tandis que, parallèlement, AfD et d’autres affirme de manière raciste que le sexisme n’est qu’une mauvaise idée importée de pays musulmans). Il est urgent de combattre résolument chaque attaque contre les acquis obtenus grâce à la lutte des femmes au cours des dernières décennies. Mais cette lutte ne doit pas simplement mener à la défense du statu quo – un statu quo qui signifie déjà un cauchemar sans fin pour d’innombrables femmes.

Sans l’émancipation totale des femmes il ne peut y avoir une émancipation de l’humanité. L’appel récent des femmes en Iran conclue:  L’émancipation des femmes concerne l’ensemble de l’humanité. … Il y a des milliers d’années, l’oppression des femmes a émergé avec la propriété privée et l’exploitation. Aujourd’hui, les relations suprémacistes patriarcales et masculines ont leurs racines dans le fonctionnement des rapports de production capitalistes, ce qui engendrent également les autres problèmes auxquels nous font face, y compris les guerres impérialistes et la destruction de l’environnement. Nous voulons un monde sans exploitation, discrimination, oppression et répression, guerres et la destruction de l’environnement. Nous voulons une société qui considère -non seulement chaque femme- mais chaque personne, quel que soit son sexe, sa race, son identité, sa nationalité et ses croyances, en tant qu’être humain à part entière. Dans notre société imaginée et pour laquelle nous nous combattons, tout le monde aurait les mêmes possibilités de réaliser ses rêves et son potentiel. Une société dans laquelle l’épanouissement de chacun est nécessaire pour l’épanouissement de tous. »

Oui ! Afin de faire de ce rêve une réalité, nous avons besoin d’une révolution communiste partout. L’humanité a besoin du nouveau communisme qui déclare: l’avenir des femmes -la moitié de l’humanité– se livre à une lutte farouche. Ce combat est entièrement lié à l’avenir de l’humanité dans son ensemble. La lutte des femmes en Iran en fait partie et mérite tout notre soutien.

Sympathisants du Revolutionary Communist Manifesto Group (Europe)

Contact en France : dlarue2016@mail.com ; blog : nouveaucommunismefrance.wordpress.com

et pour les femmes iraniennes auteures de cet appel : 8mars2019@gmail.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s